Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • JS Bergues
  • Courriel : joseszyma@gmail.com

Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.
  • Courriel : joseszyma@gmail.com Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.

 

 

 

IMG 0001

8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 18:54

Les élections municipales en général et à Bergues en particulier ont montré une lassitude démocratique des citoyens telle que le prouve la très forte abstention enregistrée.

En discussion avec Mme Brachet et quelques-uns de ses colistiers entre les deux tours, nous nous sommes opposés fortement sur la place laissée à la parole et au contrôle du peuple via la démocratie participative que nous prônions en opposition à la démocratie représentative et informative mise en œuvre par le maire depuis 2008 et qu'elle entend voir perdurer durant son second mandat.

Tout en respectant le choix fait par les Berguois, notre société doit s'interroger sur la réelle représentativité d'équipes qui représentent des minorités du corps électoral ou autrement formulé, en quoi la démocratie représentative atteint-elle ses limites ?

Chez les citoyens, l'intérêt voire un désir de politique existe mais s'ils ne vont plus voter ce n'est pas parce qu'ils se désintéressent de la politique mais c'est parce que la politique telle qu'elle se fait aujourd'hui ne les concerne plus, que ce soit au plus haut niveau que dans nos petites voire très petites communes.

J'ai souhaité proposé mais en vain cette démocratie réellement participative comme étant une forme de contre démocratie (au sens de contre pouvoir et non contre la démocratie), le contrôle citoyen de vigilance, l'interpellation répétée du pouvoir pour l'aiguillonner ; cette démocratie constructive dans laquelle les citoyens prennent le pouvoir non par la révolution mais au quotidien, là où il se trouve. Il existe un énorme décalage entre les discours médiatiques ambiants qui nous présentent ce qui serait le cœur du politique et ce qu'est aujourd'hui le cœur du politique, là où, ici et maintenant, des citoyens par différents moyens, essaient de créer du commun, de gérer ensemble des biens communs, de vivre ensemble.

Alors même si tout cela est encore un peu sous-terrain, évolue à bas bruit et est encore vu avec méfiance par les tenants du tout représentatif, les chosent avancent de ci, de là. L'exemple grenoblois est en ce sens remarquable où une liste citoyenne représentant plusieurs partis politiques et une large majorité de non inscrits a battu les partis politiques traditionnels.

Que chaque citoyen prenne la parole et agisse.




A Bergues, quelles évolutions de démocratie peut-on espérer ?

Partager cet article

Repost 0
Published by JS Bergues - dans bergues en mieux 2014
commenter cet article

commentaires