Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • JS Bergues
  • Courriel : joseszyma@gmail.com

Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.
  • Courriel : joseszyma@gmail.com Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.

 

 

 

IMG 0001

20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 00:01

A la mi décembre 2014, j'ai rencontré M. le sous-préfet afin de lui exposer mon projet de création d'emplois au sein de l'AAE avec deux objectifs :

- lutter contre le chômage en créant 1 CDI pour 3 personnes de plus de 45 ans qui réduiraient leur temps de travail à 30h/semaine pour un salaire maintenu à 95%.

- participer à améliorer les conditions de travail des salariés qui peuvent être beaucoup plus difficiles quand un certain âge est atteint

M. le sous-préfet a convié les différents protagonistes cette semaine en sous-préfecture (et je l'en remercie sincèrement) mais c'est une fin de non recevoir qui m'a été proposée par le représentant de la DIRRECTE en moins d'une minute après que j'ai exposé mon point de vue.

Je cite : "pour ce qui est des exonérations, ne perdons pas de temps, la réponse est NON"

Or, il n'était pas question d'exhonérations pour remplir les caisses de l'AAE mais pour créer de l'emploi (donc remplir aussi les caisses de l'assurance chômage) et amélirorer les conditions de travail ; chaque euros non donné à payer du chômage devant servir à embaucher (et avec contrôles).

Certes mon projet n'entre pas dans les bonnes cases telles que celles décidées par ce gouvernement comme elles n'auraient pas convenu aux précédents.


Mais si j'affirme que demain, l'AAE qui compte 350 salariés est en mesure de créer une vingtaine de postes non précaires, qui va dire à certaines exceptions que c'est nul ou inutile.

Et si demain, d'autres structures que l'AAE étaient en capacité par ce biais de créeer en leur sein de 5 à 10% d'emplois en plus sans coût supplémentaire la société, est-ce que notre bassin dunkerquois sinistré ne s'en porterait pas mieux ?

Je suis à la disposition de chacune et chacun pour en discuter, à l'AAE et ailleurs, pour faire bouger les lignes. Nous en avons tous besoin par les temps qui courent.


Chômage et obstination pour les recettes qui foirent !

Partager cet article

Repost 0

commentaires