Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • JS Bergues
  • Courriel : joseszyma@gmail.com

Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.
  • Courriel : joseszyma@gmail.com Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.

 

 

 

IMG 0001

2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 22:41

Anecdotique vous allez me dire mais en fait et réellement pas tant que ça ! Et même loin de là.

C'est avec plaisir et enthousiasme que mon épouse est allée acheter son poisson ce matin à Bergues. Cela faisait une bonne dizaines d'années que cela n'était plus arrivé !

Filet de lieu noir, saumon fumé (fumé maison et excellent) et un ravissement des papilles de la famille. Prix identiques à ceux de Leclerc (sauf bien entendu quand la machine "j'écrase tout, surtout les petits" se met en route en proposant de super promo obtenues ponctuellement par des achats en gros via les centrales de ce magasin). Mais retenons que les prix ne sont pas éloignés de ceux du supermarché.

Je profite donc de cette opportunité pour souhaiter la bienvenue à M et Mme MERLIER et TOUT LE MEILLEUR à la poissonnerie "Entre ciel et mer" (si le nom rappelle quelque chose à quelqu'un du côté de Malo les Bains, il n'a pas faux !) qui s'est installée en lieu et place de la boucherie Dufoor, rue Nationale, dont je regrette personnellement l'arrêt tant je n'ai pu retrouver depuis une qualité de viande identique ni même approchée sur Bergues. Je n'oublie pas non plus la qualité de l'accueil !

Mon voeu le plus sincère est que ce nouveau commerce berguois de proximité et de contacts personnalisés, ne sera pas bouffé demain par le monstrueux projet du diabolique binôme Figoureux / Bodenghien de méga centre commercial à Quaëdypre.

Je précise aussi que je ne connais pas les époux Merlier, que je ne les ai jamais rencontrés et que simplement : "Je soutiens ce nouveau commerce. Et vous ?"

Partager cet article

Repost 0
Published by JS Bergues - dans bergues en mieux 2014
commenter cet article

commentaires

RIMBERT 03/12/2015 19:03

il faut que les petits commerces vivent, ce sont des lieux uniques de solidarité et d'échanges.