Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • JS Bergues
  • Courriel : joseszyma@gmail.com

Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.
  • Courriel : joseszyma@gmail.com Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.

 

 

 

IMG 0001

13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 19:47

 

La catastrophe du Japon met  les choix énergétiques et industriels

au coeur des enjeux politiques

 

Europe Écologie Les Verts Nord Pas-de-Calais manifeste sa solidarité aux victimes du séisme et du tsunami qui ont dévasté les côtes du nord est du Japon. Nous sommes toutes et tous sous le choc de l’accident nucléaire en cours qui vient dramatiquement aggraver la situation.

 

Au-delà de la solidarité nécessaire: tirer les leçons

Le Japon est un pays préparé au risque sismique et nucléaire mais la catastrophe qui le frappe aujourd’hui, dans un effet domino qui touche d'autres sites industriels de type SEVESO, nous rappelle qu’il est impossible de garantir un risque zéro pour les centrales nucléaires :
A partir du moment où un réacteur nucléaire n’est plus refroidi quelle qu'en soit la cause - ici,  à cause d’un Tsunami -un accident majeur est possible : l’eau monte en température, se transforme en vapeur d’eau, dépasse 1200° . Une réaction se produit  et de l’hydrogène explosif se développe . Les effets mécaniques de l’explosion ont alors des conséquences sur l’ensemble des installations : incendie, fusion partielle ou totale du coeur du réacteur, lâchers d’éléments radioactifs.


L'urgence de mesures de précaution pour Gravelines et la région:
Ce qui se passe au Japon révèle la gravité des problèmes relevés sur les 34 réacteurs français, dont ceux de Gravelines,construite dans un polder, pour lesquels l'Autorité de Sûreté Nucléaire a écrit cette phrase très inquiétante : «En situation accidentelle, pour certaines tailles de brèche du circuit primaire principal, l’injection de sécurité à haute pression pourrait ne pas permettre de refroidir suffisamment le cœur du réacteur. » 

Nos élus régionaux ont déjà  interpellé à ce sujet, sans réponse à ce jour, le préfet de région et le délégué régional de l'autorité de sureté nucléaire en demandant notamment que "les réacteurs français pour lesquels le système d’injection de sécurité est incertain soient arrêtés par principe de précaution et responsabilité".

 

Un scénario crédible de sortie du nucléaire.

Au-delà, se pose la question de la fermeture  de la Centrale de Gravelines, âgée de plus de 30 ans pour ses premières tranches, dans le cadre d'une sortie du nucléaire programmée démocratiquement  et de la mise en place d'alternatives.

Ce scénario de sortie du nucléaire et de réponse aux enjeux énergétiques régionaux , il existe déjà pour notre région: il a été réalisé, avec notre soutien, par l'association "Virage Energie" (http://www.scribd.com/doc/50655311/Synthese-Virage-Energie).

 

Europe Ecologie Les Verts Nord-Pas-de-Calais appelle les citoyens aux rassemblements prévus  pour demander la sortie du nucléaire et soutenir la population japonaise, et portera à nouveau au débat public les propositions du scénario "Virage Énergie", qui montrent plus que jamais leur intérêt.

 

 

 

Europe Ecologie Les Verts Nord-Pas-de-Calais


Contact : Paulo-Serge LOPES paulosergelopes@gmail.com 06 62 02 15 66

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires