Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • JS Bergues
  • Courriel : joseszyma@gmail.com

Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.
  • Courriel : joseszyma@gmail.com Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.

 

 

 

IMG 0001

19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 11:14

18.08.2011

EELV - A Clermont, pendant que le soleil cogne, les militants bossent

http://universitesdete.blogs.lavoixdunord.fr/archive/2011/08/18/eelv.html

Enfermés toute la journée dans un complexe universitaire aux allures de bunker, les quelque 2000 adhérents et sympathisants écologistes réunis depuis ce jeudi à Clermont-Ferrand pour leurs journées d'été n'ont pas démérité. Sous une chaleur étouffante, ils ont bravé la moiteur des amphis bondés pour disserter sur l'avenir de la planète. Mais certains ont pourtant craqué. Ambiance.

 

  

Ils ont dû faire une drôle de tête, les militants écolos, lorsqu'ils ont découvert la fac de Lettres et de Sciences humaines de Clermont-Ferrand. Quand on est un amateur de nature, chargé de réinventer un monde plus vert, passer trois jours dans l'univers gris béton de l'université Blaise Pascal, ça calme.

 

Calmes, ils l'ont justement été les sympathisants écolos, lors de cette première journée de leur université d'été. Ou plutôt studieux, concentrés. Il faut dire que le programme est riche. Avec plus d'une centaine d'ateliers jusqu'à samedi soir, il faut tenir la distance. Et pas question de faiblir en fin de journée : les débats se terminent parfois à 23 heures !

 

Pourtant, certains participants, terrassés par la chaleur suffocante qui régnait sur Clermont ce jeudi après-midi, ont craqué. Succombant à l'appel de la nature, ils ont fui un instant les amphis pour musarder dans le village associatif, sous 30 degrés et un soleil de plomb. Comme Dominique, militante parisienne, qui n'en pouvait plus "d'étouffer à l'intérieur alors qu'il fait si beau dehors".

 

En parcourant les stands, je finis par tomber sur celui d'une librairie. Au milieu des piles de livres figure en bonne place le polar d'Eva Joly, "Les yeux de Lira", un roman policier que la candidate d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) a co-signé avec la journaliste Judith Perrignon au printemps dernier.

Pour d'autres sympathisants, une simple balade de stands en stands ne suffit pas. Pour repartir du bon pied, "P'tit Louis", comme il aime se faire appeler, veut un traitement en profondeur. Ce militant barbu venu de Poitou-Charentes s'est donc offert une séance de massage en plein air. Il aurait tort de s'en priver, le tarif est imbattable : "Les gens donnent ce qu'ils veulent dans cette tirelire, en fonction de leurs revenus", explique Renaud, masseur et par ailleurs militant EELV parisien.

Autour de moi, des grappes d'adhérents se dirigent vers un même but : la buvette. Car, oui, vous vous en doutiez, c'est bien là que la majorité d'entre eux sont partis se réfugier. Pour s'hydrater et - surtout - refaire le monde, bien sûr. Le comptoir de l'Ecolo Kitsch Café ne désemplit pas.

A l'achat de la première boisson, on reçoit un verre en plastique réutilisable. Baptisé "Ecocup", il est fait de plastique recyclable, paraît-il. Avec sa graduation en centilitres, il peut même se recycler en flacon doseur si d'aventure il nous prenait l'envie de faire un gâteau ou des crêpes une fois rentrés à la maison. Trop fort.

Une fois rehydratés, requinqués, nos militants écologistes peuvent retourner dans la fournaise des amphis. Non sans avoir fait un petit crochet par l'attraction de la buvette : les toilettes sèches. Je m'engage à les tester pour vous d'ici dimanche !

Mais la journée se termine déjà et quelques nuages noirs s'amoncellent dans le ciel clermontois. Peut-être le signe annonciateur d'une nuit d'orages. Il fait de plus en plus lourd. Les 2000 participants aux journées d'été ont pourtant intérêt à passer une bonne nuit : ce vendredi, le programme est toujours aussi chargé. Et le termomètre devrait encore rester bloqué sur 30 degrés.

 

Par Jacques Cointat

Partager cet article

Repost 0

commentaires