Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • JS Bergues
  • Courriel : joseszyma@gmail.com

Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.
  • Courriel : joseszyma@gmail.com Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.

 

 

 

IMG 0001

15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 09:19

 

Voici l'article de la Voix du Nord sur notre action de ce 13 juin.
N'hésitez pas à acheter le journal pour plus d'infos.

mardi 15.06.2010, 05:06 - La Voix du Nord

Un Rallye bleu bon enfant pour les opposants, qui ont planté un arbre sur le site de la porcherie.

| BAMBECQUE |

Les opposants au projet de porcherie industrielle à Bambecque multiplient ...

 

 

les occasions de se faire entendre, à quelques encablures de la réunion décisive du CODERST (Conseil départemental de l'environnement, des risques sanitaires et technologiques). Echaudés par l'accord donné tout récemment par le préfet à un projet similaire à Houtkerque, qui soulève lui aussi bien des oppositions, ils ont profité du Rallye bleu organisé dimanche entre Hondschoote, Killem, Rexpoëde, Bambecque et Oost-Cappel pour se faire entendre. Le 29 mai, les opposants s'étaient déjà manifesté lors de l'inauguration de l'école et de la médiathèque de Bambecque.

// //]]-->

Dimanche, la manifestation a été pacifique : un peloton d'opposants bambecquois, rejoint par des gens d'Houtkerque et des sympathisants, a sillonné à vélo le circuit du rallye jusqu'à Hondschoote, tout de vert vêtus. En tête de cortège, un véhicule « verdi » lui aussi. Symboliquement, ils se sont arrêtés planter un arbre - un saule pleureur - devant la ferme où doit s'installer la porcherie, la bien-nommée rue Ma Campagne.

« Aujourd'hui, nous sommes verts, un jour, peut-être, serons-nous rouges », résume Frédéric Wojtkowiak, élu bambecquois, pour donner le ton de la mobilisation. Mobilisation qui, dimanche, était surtout destinée à faire connaître leur combat au public croisé sur le Rallye bleu et à la fête autour du lin et des productions flamandes à Hondschoote.

Grenelle de l'Yser

Au-delà de cette démonstration bon enfant, les opposants bambecquois n'ont pas chômé depuis la manifestation du 29 mai. Ils savent que le temps presse : une réunion du CODERST doit se tenir d'ici à la fin du mois ou en juillet pour décider de l'avenir du projet de porcherie industrielle à Bambecque.

Le 4 juin, le collectif a écrit au préfet Jean-Michel Bérard en argumentant son refus de la porcherie, mais aussi en demandant à le rencontrer pour « évoquer les solutions respectueuses du développement de l'économie agricole et de l'environnement ». Dans ce courrier, ils expriment aussi leur inquiétude quant au « respect des droits de la défense » : autrement dit, et au vu de ce qui s'est passé pour Houtkerque, ils craignent un manque de participants à la réunion du CODERST.

Chahutés pour leur absence à la réunion du CODERST sur le dossier d'Houtkerque, les élus du Département Patrick Kanner et Jean Schepman viennent eux aussi d'écrire au préfet, à qui revient la décision finale, en demandant « un moratoire sur le projet d'Houtkerque et sur les futurs projets de Bambecque, Ochtezeele et Noordpeene ». La question de la qualité des eaux de l'Yser est au coeur de leurs préoccupations. Comme pour le collectif d'habitants, qui met en avant aussi la tranquillité des villages et le respect de leur environnement. « Nous voulons un Grenelle de l'Yser », n'hésitent-ils pas à demander. •

ANNICK MICHAUD

Partager cet article

Repost 0

commentaires