Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • JS Bergues
  • Courriel : joseszyma@gmail.com

Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.
  • Courriel : joseszyma@gmail.com Président bénévole de l'AAEs depuis le 25/10/2012.

 

 

 

IMG 0001

27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 23:45

L'accord partiel PS / EELV "2012-2017, socialistes et écologistes ensemble pour combattre la crise et bâtir un autre modèle de vivre ensemble" à peine signé voit la droite UMP réactionnaire et ses amis (je compte parmi ceux-ci notre bon député Decool qui vient de lancer un appel aussi vil que mensonger) se déchaîne en utilisant la traditionnelle baguette magique de la peur contre cet accord. La centrale va fermer demain ; ce sont 5000 emplois en jeu.

 

Les réseaux sociaux  ne me rassurent guère sur la position du désormais presque officiel candidat socialiste SCHEPMAN et son supléant nuclérocrate RINGOT. Rien ne se passera dans les 20 ans qui viennent : la centrale de Gravelines ne fermera pas ! Les candidats socialistes vont donc devoir m'expliquer comment ils feront pour respecter les engagements de leur parti politique soit :

- réduire la part du nucléaire de 75% à 50% entre 2012 et 2025

- fermer progressivement 24 réacteurs dans cette même période en commençant par Fessenheim puis par les centrales les plus vieilles, les plus vulnérables, leur situation en zone sismique ou d'inondation ... etc.

 

et ne rien faire à Gravelines.

 

Les élections législatives à venir doivent être le moyen de parler vrai, de cesser de mentir pour se faire élire, de poser les problèmes (et l'emploi en est un) en essayant de mettre en face des solutions.

 

Depuis toujours, le nucléaire a été géré par l’État sans transparence. Les écologistes, eux, ont toujours réclamé le droit à l’information pour la population et les salariés. Depuis la catastrophe de Fukushima, le mythe du nucléaire sûr s’effondre.

Les Français veulent la vérité : personne ne peut accepter que Marcoule, Fessenheim ou Gravelines deviennent un nouveau Fukushima !

 


CRÉER DES EMPLOIS EN ÉCONOMISANT L’ÉNERGIE.
Le modèle énergétique des écologistes est basé sur les énergies renouvelables et la chasse aux gaspillages. C’est un système qui préfère isoler les maisons (jusqu'à un million de logements isolés chaque année) plutôt que de jeter l’argent par les fenêtres. Un système qui préfère utiliser le bois des forêts locales plutôt que d’importer plus d’énergie. Un système créateur de plus de 500.000 nouveaux emplois dans la décennie !

 

SORTIR DU NUCLÉAIRE, MAINTENANT
Le parc nucléaire français est vieillissant : ne gaspillons pas des milliards pour le remplacer ! Ne gaspillons pas notre temps : nous pouvons sortir du nucléaire sur 20 ans, en commençant par l’arrêt des centrales les plus anciennes, Fessenheim, Bugey, Gravelines (et l’abandon de l’EPR de Flamanville). Les emplois, le savoir-faire et l’industrie seront reconvertis dans le démantèlement. Gravelines fait partie de ces vieilles centrales qui devront être aujours'hui ou demain  démantelées.

 

MISE EN PLACE D'UNE TARIFICATION PROGRESSIVE dès demain

Tarification de l'électricité, du gaz pour aider les plus modestes tout en pénalisant les gaspillages.


Face à l’intégrisme nucléaire et aux mensonges d’État (pour l'instant, sur ce sujet, Decool et Schepman sont presque d'accord sur la finalité !), les écologistes proposent une autre voie.

 

Grâce à votre futur vote, la France peut sortir de la préhistoire énergétique et assumer ses responsabilités devant les générations présentes et futures.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires